La STIB s’adapte à la question du genre

  Février 2016       Région de Bruxelles-Capitale

Prendre les transports en commun et se déplacer facilement à Bruxelles doivent être une liberté et un plaisir pour tous les usagers de la STIB peu importe l’âge, l’orientation sexuelle, la couleur de peau ou la religion. Il a ainsi été demandé à la Stib de prendre en compte la question du genre afin d’améliorer son service.

Par le passé, seul le prénom et le sexe indiqués sur la carte d’identité figuraient sur la carte MOBIB, ce qui entrainait des situations malencontreuses, voire pénibles pour les personnes transgenres. Les personnes transgenres dont le nom officiel ne correspondaient pas à leur apparence ont en effet signalé à plusieurs reprises des expériences difficiles lors de contrôle notamment.

Nous avons donc demandé à la STIB de trouver une solution pour que les personnes transgenres puissent changer de prénom sur leur titre de transport.

Concrètement ? La STIB accepte désormais sur la carte MOBIB l’inscription d’un prénom différent de celui présent sur la carte d’identité. Il suffira à l’utilisateur de se rendre au guichet pour faire changer son prénom sur la carte MOBIB et ce sans devoir se justifier.

La STIB a par ailleurs été invitée à sensibiliser davantage son personnel aux enjeux liés à la diversité et aux questions liés au genre.  En particulier, lors des formations des agents de contrôle, les dimensions liées à la diversité et à la réalité des transgenres est désormais abordée.

Tout le monde doit se sentir le bienvenu dans les transports en commun en étant soi-même. La STIB a par ailleurs initié des contacts avec la SNCB, TEC et De Lijn, afin de parvenir à une solution uniforme pour toutes les sociétés de transports en commun belges utilisant la carte MOBIB.