Un nouveau visage pour la Chaussée d’Ixelles

2016 – 2019       Ixelles

Novateur et axé sur une vision humaine de la ville, le projet de réaménagement de la Chaussée d’Ixelles ouvre la voie au renouveau du centre d’Ixelles. Ce projet de réaménagement complet des espaces publics entre la Porte de Namur et la Place Fernand Coq est bien plus qu’un projet de mobilité. C’est un projet de qualité de vie en ville qui vise à repenser le cœur de la commune en lui offrant une nouvelle jeunesse. Les travaux sont aujourd’hui en cours d’exécution.

Ce projet qui vise à renforcer la qualité de vie et la mobilité dans le quartier offre aujourd’hui une nouvelle jeunesse au cœur d’Ixelles. La chaussée d’Ixelles est désormais réservée aux piétons et cyclistes ainsi qu’aux bus en journée. Elle a été aménagée de plain-pied afin d’inviter les bruxellois à y flâner et à faire leur shopping. La place Fernand Cocq est quant à elle complètement repensée et redessinée.

Concrètement, le projet prévoyait le réaménagement complet de façade à façade de la chaussée d’Ixelles entre la Porte de Namur et la place Fernand Coq qui est, elle aussi, est en cours de rénovation complète. Les piétons disposent aujourd’hui d’un espace de plain-pied idéal pour flâner dans la zone commerçante. Les bus, les services de secours et les taxis peuvent continuer à circuler dans la zone. A cet effet, un système de contrôle via des caméras a été mis en place pour s’assurer du respect de la zone réaménagée. Ensemble, avec le commerçants, un système de livraison a été mis en place. Le projet inclut par ailleurs le renforcement de l’accessibilité et de la visibilité des parkings publics de la zone.

Le projet intègre également l’amélioration des fréquences du bus 71, la plus importante ligne de bus de la Région. Sans feux, ni embouteillage le bus 71 verra sa fréquence et sa régularité augmenter. L’objectif étant de garantir le passage d’un bus toutes les 6 minutes à courte échéance et 3 à 4 minutes à plus long terme. Cette amélioration des fréquences de bus permettrait ainsi une augmentation respective de 25 à 66% de la capacité de cette ligne.

Une attention particulière a été prise afin d’impliquer les habitants et les commerçants dans l’élaboration du projet final via toute une série de workshops et de consultations.

Le chantier, qui se déroule par phase, est en cours de réalisation. Le tronçon entre la Place Fernand Cocq et la Chaussée de Wavre a été finalisé le  06 juillet 2018. Il s’agit évidemment d’une première étape. La Région a fêté la réouverture de l’axe à la circulation des bus de la STIB et la fin des gros travaux pour les commerçants.

Toutefois, les travaux sont loin d’être finalisés et le résultat final. Bruxelles Mobilité veille à la qualité des finitions et des aménagements qui doivent être encore réalisés.

Une série de finitions doivent être opérées pour ce qui concerne ce tronçon – (août 2018 – Janvier 2019)

  • Les joints des trottoirs, finitions, couche de bétons en damier, … (août/septembre/octobre 2018)
  • Les plantations d’arbres (Décembre 2018/Janvier 2019)
  • Le mobilier urbain tel que les poubelles, les bancs, les arceaux vélos,… (septembre 2018/Janvier 2019, selon les livraisons)

Pour ce qui concerne les arbres, ceux-ci seront plantés en décembre à la place des bacs à plantes placés temporairement. A terme, il y aura bien plus d’arbres et de verdure qu’avant les travaux. Les trous pour les plantations ont été réalisés en novembre au niveau des trottoirs. Ces derniers n’ont pas été réalisés lors de la pose des trottoirs afin qu’ils ne deviennent des poubelles publiques… Les essences choisies ont été sélectionnées afin de garantir une hauteur maximale. Toutefois, il est impossible d’installer des plantations sur l’ensemble de la longueur de la chaussée étant donné les canalisations et le sous-sol difficilement exploitable. Pour rappel, sur l’ensemble de la chaussée d’Ixelles et de la place Fernand Cocq, Bruxelles Mobilité a procédé à l’abattage de 12 arbres et en replantera  37 nouveaux.

En ce qui concerne les travaux sur la place Fernand Cocq, ceux-ci ont débuté en août 2018 avec les travaux des impétrants. Bruxelles Mobilité procède désormais au réaménagement de surface depuis le mois d’octobre 2018. Celle-ci sera finalisée pour le premier semestre 2019.

Le périmètre du projet de réaménagement est subdivisé en trois zones distinctes entre la Porte de Namur et la place Fernand Cocq:

Zone Porte de Namur - Rue du Prince Royal

La première zone s’étend de la Porte de Namur jusqu’au croisement de la chaussée avec la rue du Prince Royal. Cette zone prévoit un large espace libre, où le bus peut facilement circuler et où il y a beaucoup de place pour les piétons et les cyclistes. Dans cette zone, c’est surtout la revalorisation du commerce local qui occupera une place centrale.

Zone rue du Prince Royal - Rue Souveraine

La deuxième zone s’étend de la rue du Prince Royal jusqu’au croisement avec la rue Souveraine. Cette zone doit devenir un mélange de commerces, d’écoles, de culture et d’horeca et une transition progressive vers la place Fernand Cocq.

Zone Place Fernand Cocq

La troisième zone, la place Fernand Cocq, servira d’espace multifonctionnel et se concentrera pleinement sur la détente, les terrasses et les services de la maison communale. La touche verte proviendra de la plantation d’arbres et le maintien d’une verdurisation forte de l’espace public.

La communication et l’information autour de ce projet ont été intégrées dans la nouvelle identité visuelle de la campagne régionale « Be Tomorrow ».