Réaménagement Avenue Franklin Roosevelt

 Juillet 2017 –  Septembre 2018       Ville de Bruxelles

D’autoroute urbaine, l’avenue Franklin Roosevelt a été rendue durant l’automne 2018 à l’ensemble des modes de déplacements. Celle-ci est désormais dotée de pistes cyclables unidirectionnelles séparées du trafic en extension de la zone d’arbres et trottoirs de part et d’autre de l’avenue. Les trottoirs en pierre bleue ont quant à eux été restaurés et les carrefours sécurisés pour les modes actifs via la création de larges oreilles de trottoirs.

Bordée par le plus grand campus universitaire de la région (ULB), de nombreuses écoles et ambassades prestigieuses, l’avenue Franklin Roosevelt est un axe structurant d’entrée de la capitale. Le projet réalisé visait à rééquilibrer l’espace public en offrant davantage d’espaces aux modes actifs via l’aménagement de larges trottoirs et de nouvelles pistes cyclables séparées du trafic automobile. Celles-ci se trouvent entre le stationnement le long de la voirie et les arbres. L’emprise du projet de rénovation s’étendait sur toute la longueur de l’avenue Franklin Roosevelt depuis la chaussée de la Hulpe jusqu’au carrefour avec l’avenue du Congo et l’avenue Lloyd George.

Cette réalisation s’est par ailleurs inscrite dans le respect des caractéristiques et des qualités urbaines de cet axe emblématique. Le nouvel aménagement a maintenu dans son pristin état la berme centrale, a permis la réparation à l’identique (en pierre bleue) des trottoirs altérés tout le long de l’avenue et de préserver la perspective arborée et majestueuse du site.

Le projet comprenait également le réaménagement des évasements de voirie à chacun des carrefours via la création de larges oreilles de trottoir. Ces aménagements visaient à resserrer les carrefours et permettre l’aménagement de traversées piétonnes courtes et sécurisées dans l’axe des trottoirs.

En ce qui concerne le trafic automobile, le projet préserve entièrement la fonction et la capacité de cette voirie métropolitaine en maintenant les deux fois deux bandes de circulations de chaque côté de l’avenue. Le stationnement le long de l’avenue est par ailleurs intégralement maintenu.