Le parking P+R Ceria-Coovi ouvre ses portes

Un nouveau parking P+R de 1350 places à l’entrée de Bruxelles

Un nouveau parking P+R de 1350 places à l’entrée de Bruxelles

Le parking de dissuasion Ceria-Coovi a été inauguré par les autorités régionales et communales d’Anderlecht. Ce parking de 1350 places est situé à la sortie du ring. Grâce à sa connectivité avec les lignes de bus mais surtout la ligne de métro 5 de la STIB, cette nouvelle infrastructure permet désormais aux navetteurs de déposer leur voiture toute la journée aux portes de Bruxelles et de rejoindre le centre-ville en 20 minutes de métro.

« Bruxelles se dote aujourd’hui de son premier grand Parking P+R aux frontières régionales. Nous construisons ainsi des alternatives pour les milliers de navetteurs qui entrent chaque jour dans la capitale. Ce Park & Ride hors-sol qui jouxte la station de métro Ceria compte quelque 1.300 places de parking pour automobiles et 300 places de parking sécurisées pour vélos. Le projet a été initié en 2014 et le chantier de construction a duré environ un an. Le Park & Ride Ceria a nécessité un investissement régional de 14 millions d’euros. Nous ne nous arrêtons pas là. D nouveaux Parkings P+R à Stalle et Esplanade et une extension à Crainhem verront bientôt voir le jour. La région bruxelloise réalise sa part du travail, toutefois je reste convaincu que les meilleurs parkings de dissuasion sont ceux qui sont construits en Flandre et en Wallonie, ceux aux entrées de la Région bruxelloise faisant office de dernière ligne. »

Pascal Smet

La construction de ce parking a commencé en janvier 2018 et a coûté 14 millions d’euros. Il compte 6 étages de 300 places de parking chacun dont plusieurs dizaines pour les PMR et voitures électriques ainsi que 300 places pour les vélos.

Bruxelles dispose maintenant de 100 places à Erasme, 350 places à Uccle-Stalle, 350 places à Delta, 200 places à Hermann-Debroux, 189 places à Roodebeek, 172 places à Crainhem et donc 1350 places au Ceria. Bref, 2700 places alors que la région bruxelloise en prévoit 10.000 d’ici quelques années, selon un plan annoncé en 2014. D’autres projets de parking de dissuasion sont en cours et prévoient ainsi 1100 places à Stalle, 1500 places à Esplanade près du Heysel ou 1500 à Crainhem.

Un parking gratuit pendant un an

Pour profiter de ce parking, rien de plus simple, il suffira de s’inscrire sur le site parkandride.brussels. Et c’est tout. Jusqu’à la fin de l’année de 2019, ce parking sera complètement gratuit.

A terme, les tarifs seront particulièrement attractifs pour les navetteurs, qui paieront une cotisation de 5 euros par mois et un euro par jour de stationnement. Sans cotisation, pour les navetteurs occasionnels et les touristes, le forfait est de 3 euros pour la journée. Les Bruxellois pourront également utiliser le parking au besoin mais à un tarif normal, à savoir pour environ 1,50 euro par heure de stationnement. Toutes les informations sur la grille tarifaire via le lien suivant

Ces Park & Ride sont destinés à permettre aux navetteurs d’abandonner leurs véhicules à l’entrée de la capitale et de poursuivre leur parcours en transports en commun. Ils contribueront ainsi à une mobilité plus fluide dans la capitale et à une réduction de la pollution.

Share This

Share this post with your friends!